Parcours Jean-Marie Pelt – première rencontre entre acteurs des jardins amateurs du quartier Grand Bellevue

Le samedi 3 juillet, journée de réflexion avec repérage du parcours entre les jardins du quartier Grand Bellevue Saint-Herblain / Nantes.

A l’invitation du CSC le Grand B et de l’association « D’un Monde Aux Autres », les co-pilotes du Parcours Jean-Marie Pelt, une première journée réussie. Pas de pluie pendant la déambulation.

En compagnie d’Éric Pairel directeur du CSC Jamet de Nantes, de Myriam Gandolphe Adjointe au Maire de Saint-Herblain à l’Environnement et au cadre de vie, des membres du conseil Citoyen de Bellevue, de l’AS Le Grand B, de l’association D’un Monde Aux Autres, les représentantes des jardins amateurs ont exprimé leurs enjeux et leurs préoccupations.

Au menu de la journée :

Projection du film “les semis urbains” tourné il y a trois ans dans le quartier par Florian Etienne

Visionnage des photos du musée Jean-Marie Pelt à Montoy Flanville

Echanges pour la construire du parcours

Déambulation dans quartier pour repérer ensemble un itinéraire entre jardins

Débriefing avec une collation pour finir la journée

En s’inspirant du Musée naturel Jean-Marie Pelt, à Montoy Flanville près de Metz, notre projet de parcours va relier les jardins du quartier.

Communiquer sur les enjeux environnementaux, la posture des humains au sein de leur milieu naturel et vis-à-vis des êtres vivants non humains avec lesquels ils partagent cet environnement, faire découvrir le quartier par ses espaces verts, cultivés ou non, partager la vie des jardins, faire culture commune, voilà les objectifs de notre parcours Jean-Marie Pelt.

Les enfants, par les écoles et les centres de loisirs participent à leur façon au projet, des animations sur mesure sont concoctées pour eux et leurs productions jalonneront le trajet entre jardins qui sont des lieux de culture, certes, mais aussi des espaces de rencontre, ou se développent facilement l’action commune, la bienveillance et la convivialité.

Le parcours, dans son cheminement entre acteurs du quartier, dans son trajet physique et dans ses activités éducatives sera suivi au plus près par Florian Etienne, jeune cinéaste herblinois, il va réaliser un documentaire qui pourra devenir un outil du débat public.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller au contenu principal